Cette technique pour récolter des compliments en forme de poisson…

  • Imaginez que vous venez de rencontrer quelqu’un. Vous lui serrez la main pour le saluer et il se met alors à garder votre main pendant… disons… 30 ou 40 secondes.

    Gênant non ? Nous vivons dans une société où nos rapports sont souvent assez  « froids » et nous cultivons très peu les contacts physiques. Nous sommes en « carence de contact ».

    Il est donc très inhabituel de prolonger un contact physique, surtout lorsqu’on n’est pas intime avec la personne. En Afrique noire, cela est beaucoup moins gênant : les rapports humains sont si chaleureux qu’on passe son temps à « toucher » les personnes lorsqu’on leur parle. Au Maghreb, il est fréquent de voir deux hommes dans la rue se tenir la main : c’est la marque d’une amitié. Aux États-Unis également, il est aussi beaucoup plus naturel de donner un « hug » à quelqu’un qu’en Europe.

    Quelle importance ?

    Vous pensez peut-être que ce sujet n’a que peu d’importance. Si oui, alors j’aimerais vous faire changer d’avis aujourd’hui. Les contacts et les signes de reconnaissance sont absolument indispensables à votre survie.

    Sans marque d’attention, vous pouvez même mourir. Et je n’exagère pas : j’en ai déjà parlé dans cet article.

    Mais il n’est pas facile pour tout le monde de donner et recevoir des Hugs, surtout si on n’a pas été habitué au contact. Est-il alors possible de compenser ce manque de contact autrement ? Oui.

    Cette astuce gratuite pour rendre vos relations plus chaleureuses

    Ce moyen, c’est la technique du petit poisson ou les marques d’attention. Qu’est-ce donc que ce truc ?

    Les marques d’attention, ce sont tous les signes de reconnaissance verbale ou non verbale que vous envoyez aux autres.

    Peut-être faites-vous partie de ces gens qui ne pensent jamais à en donner car c’est surtout ce qui ne va pas chez les autres que vous repérez : je m’inclus dans cette catégorie, j’ai mis longtemps avant de voir tout ce qui est beau chez les autres au lieu de pointer ce qui ne va pas !

    Ou alors vous faites peut-être partie de ces gens qui ne savent pas les recevoir, car dès qu’on vous adresse un compliment vous recherchez immédiatement ce qu’il y a de suspect derrière. Je m’inclus ici encore dans cette catégorie ! Savoir recevoir et accepter les compliments n’est pas facile lorsqu’on ne s’accorde pas à nous-même de la valeur et que notre estime de soi est faible. On a du mal à croire que d’autres peuvent trouver de belles choses en nous.

    Rassurez-vous, rien est perdu et tout est encore possible 😉 Je vais vous expliquer comment avoir votre « dose » de marques d’attention grâce à la technique du petit poisson.

    Mais pour cela, je dois d’abord vous livrer 4 +1 astuces qui vont vous permettre de formuler des compliments de manière intelligente et efficace.

     

    Marque d'attention et compliment
    Savez-vous donner correctement un compliment ?

     

    Les 4 + 1 astuces pour donner des compliments de qualité

    Ce qui va donner de la qualité à vos marques d’attention, c’est qu’elles seront :

    1) Personnalisées

    Avez-vous déjà reçu des cartes de vœux, des emails ou des sms communs ? J’imagine que oui. Quel effet cela vous fait-il ?

    Individualisez vos marques d’attention

    Personnellement, j’apprécie toujours bien plus quand je reçois un message qui s’adresse à moi en particulier plutôt qu’à toute une catégorie de gens.

    Vous ne trouvez pas qu’on se sent plus intimement visé, plus concerné ?

    Il en va de même pour les compliments.

    Retenez et utilisez le prénom de vos interlocuteurs

    Retenir le prénom des gens et s’adresser à eux en le citant dès la première fois qu’on les rencontre est une marque d’attention forte. Cela met tout de suite l’autre dans un rapport d’intimité et de convivialité.

    Instantanément, vous attirez l’amabilité et la curiosité de votre interlocuteur. Vous ne vous adressez pas à n’importe qui, vous vous adressez à cette personne précisément puisque vous l’avez abordé en mentionnant son prénom.

    Or, comme le dit Dale Carnegie, « le prénom d’une personne est, pour cette personne, le son le plus délicieux et le plus important qui soit ».

    Vos marques d’attention doivent également être

    2) Spécifiques

    Lorsque vous décidez de faire un compliment à quelqu’un, soyez spécifique. Qu’est-ce que ça veut dire ?

    Cela veut dire que vous allez éviter d’énoncer des propos trop généraux et entrer plutôt un maximum dans les détails. Un exemple ?

    Dire à une personne : « j’aime beaucoup la manière dont tu t’habilles » est déjà une très bonne chose. Mais vous pouvez faire encore mieux.

    Vous pouvez préciser : « lorsque tu mets ce petit haut à fleurs rouges, surtout avec tes chaussures et ton foulard assortis, cela te va vraiment à ravir ».

    De même, au lieu de dire à quelqu’un :

    « j’ai beaucoup aimé ton intervention tout à l’heure »,

    votre marque d’attention aura encore plus de poids si vous dit quelque chose du genre :

    « j’ai beaucoup aimé tout à l’heure, dans ton intervention, lorsque tu as analysé le fait que notre entreprise avait des ressources en matière de … »

    Être spécifique vous permettra deux choses :

    • Faire accepter plus facilement votre compliment par la personne à qui vous l’adressez.

    Surtout pour les personnes qui sont mal à l’aise avec les marques d’attention ou qui ont peu l’habitude d’en recevoir. Vous faites ainsi passer plus discrètement votre compliment tout en lui donnant une dimension plus recevable..

    • Donner plus d’impact à votre marque d’attention

    Plus vous êtes précis dans votre compliment, plus celui-ci va paraître authentique à la personne qui le reçoit. Nous l’avons vu lorsque nous avons parlé des meilleurs moyens de définir vos objectifs : la puissance réside dans la précision. Il en va exactement de même lorsque vous faites un compliment.

    Vos marques d’attention seront également percutantes si elles sont

    3) Appropriées

    Votre compliment doit être approprié au contexte et à la personne.

    Si vous savez que votre collaborateur n’est pas trop à l’aise en public et qu’il aime encore moins recevoir un compliment en présence d’autres personnes, vous éviterez de lui adresser votre marque d’attention devant 150 personnes.

    Vous choisirez plutôt le moment opportun où vous pourrez faire passer votre message. Un compliment approprié montre que vous connaissez la personne et que vous  ciblez juste.

    Il est également important de vous assurer que votre compliment pourra être bien reçu. Pour cela, il ne sera pas fait entre deux portes, à la va-vite.

    Enfin, vos marques d’attention doivent être

    4) Sincères

    C’est mieux que vous croyiez un minimum aux marques d’attention que vous prodiguez non ? Pour cela, il est bon que vous soyez bien habitués à regarder ce que les autres font bien.

    Nous parlons régulièrement sur Virtuose de la Vie de tout ce qu’il se passe d’un point de vue inconscient. Par votre attitude, votre ton et votre intention, les gens sentent votre sincérité ou non.

    Vous dégagez une énergie différente si vous restez à calculer froidement vos manœuvres relationnelles ou si vous « envoyez » des ondes bienveillantes et sincères. Maintenant que vous connaissez tout cela, vous allez pouvoir appliquer la technique du petit poisson.

    Une dernière chose avant :

    L’astuce sans laquelle vos compliments perdront tout leur poids

    Votre compliment doit absolument être donné le plus rapidement possible ! Si vous vous approchez de votre femme et que vous lui dites :

    « tu te rappelles de la robe bleue que tu portais lors ma soirée d’anniversaire ?

    Elle t’allait à merveille, tu étais splendide dedans ».

    ou encore :

    « tu te souviens du petit plat de poulet sauce moutarde échalotes avec des haricots verts que tu as cuisiné ?

    C’était absolument délicieux ».

    Si votre anniversaire était il y a 6 mois ou que ce dîner remonte à 3 mois, ces compliments arrivent un peu tard ! Ils ont perdu toute leur valeur.

    Plus vous donnerez une marque d’attention sur le moment même, plus elle sera puissante. C’est pourquoi vous devez veiller à donner un compliment le plus rapidement possible.

    Je crois que vous êtes maintenant prêts pour la technique du petit poisson.

    Marques d'attention
    Cultivez les marques d’attention grâce à la technique du petit poisson

    La technique du petit poisson

    Alors, en quoi cela consiste ?

    C’est très simple.

    Munissez-vous d’une feuille blanche de format A 4. Pliez-la en deux, et découpez-la.

    Vous avez maintenant 2 moitiés de feuilles. Prenez une des moitiés, et repliez-la en 2. Découpez à nouveau : vous avez maintenant 2 petits rectangles de la même taille.

    Prenez l’un de ces petits rectangles, et dessinez dessus, au milieu, un petit poisson.

    Vous ne faites pas un concours pour les beaux-arts : dessinez simplement ce qui vous vient quand vous pensez à un poisson.

    Puis, en haut à gauche de votre rectangle, vous allez inscrire le prénom de la personne à qui vous allez donner votre petit poisson. En bas à droite de votre petite feuille, notez votre prénom.

    Retournez votre feuille, et écrivez une belle marque d’attention ou un compliment : ce qui vous touche et ce que vous appréciez chez la personne. Puis, pliez la feuille en deux et … offrez votre poisson à la personne !

    Je vous invite à vous engager à offrir 1 ou 2 poissons chaque jour.

    Vous verrez, vous commencerez à en recevoir également.

    Car plus vous donnez, plus vous recevez !

    Personnellement, tous les petits poissons que j’ai récoltés sont sur mon bureau : c’est mon compte en banque émotionnel, mon compte en banque de petits poissons. Et je vous assure que les relire de temps en temps fait un bien fou.

    Si vous désirez apprendre d’autres techniques pour mieux communiquer avec votre conjoint, vos enfants, vos collègues et développer des relations harmonieuses, alors vous pouvez cliquez sur le lien ci-dessous :

    >>>> Découvrir dès maintenant Tous les Secrets Des Meilleurs Pour Améliorer Mes Relations Sociales et Me Créer facilement des Amis >>>

     

     

    Photo Crédit :  © David Castillo Dominici

    25 commentaires

    1. Isabelle charles

      Je suis très perplexe au sujet de l’utilisation du nom (ou du prénom) quand on s’adresse à la personne. Je déteste (je redis bien : je déteste ! j’ai immédiatement une réaction très hostile) que quelqu’un s’adresse à moi en disant souvent « Mme Machin » ou, pire, mon prénom (sauf pour un familier ou une personne avec qui je travaille).
      J’ai une connotation très péjorative de ce genre de pratique. Pour caricaturer : c’est l’assureur collant qu’on n’arrive pas à mettre à la porte ou le marchand de voiture moyennement honnête qui ont besoin de répéter votre nom sans arrêt,. On sent que c’est commercial, qu’ils s’en contrefichent et vont l’oublier. Quant au prénom, c’est le « truc » de la directrice d’école qui veut se mettre les parents dans la poche sans leur donner le moindre pouvoir : » »Bonjour, Nicolas, vous êtes inscrit pour un stand à la kermesse ? » ou de l’examinateur du bac qui veut bien te faire sentir que tu es un gamin : « Bon , Hélène ? Que pouvez-vous dire sur ce poème de Baudelaire ? ».
      Bref, pour moi ces pratiques sont le véhicule de la fausse familiarité, voire la manipulation, et je me braque immédiatement !
      je pense que cela dépend, bien entendu de l’éducation et de l’expérience mais je peux vous garantir que Je ne me sens pas reconnue mais plutôt, au contraire, assimilée à une catégorie (acheteuse potentielle, candidate à l’examen…).
      La palme revient aux enseignants qui, au bout de dix ans (les enfants se succèdent), m’appellent toujours par le nom de mes enfants alors que je n’ai jamais porté le nom de leur père et que nous sommes séparés depuis huit ans ! Déjà je n’aime pas qu’on m’appelle par mon nom mais par celui des autres, c’est pire !

      Je pense que le ressenti sur cette utilisation du nom est variable selon l’expérience et l’éducation et que systématiser peut s’avérer risqué.

      • alexandre

        G tjs les mains moites o contact de personnes. C + ke gênant ! Avez vs 1 solution svp ?

      • Hélène GAUDRON

        Quel plaisir de voir votre commentaire! Je me reconnais absolument en vous : moi aussi, j’ai horreur q’un type que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam (genre prospecteur commercial) me rappelle dix fois mon nom comme s’il avait peur que je l’oublie!
        J’ai travaillé un court temps comme téléconseillère, et on nous obligeait à nommer les gens 3 fois par appel (sinon, mauvaise note!) et j’avais horreur de ça.

      • Mylène

        Bonjour Isabelle Charles
        je suppose que c’est votre histoire qui vous a rendu si méfiante et en effet cette technique peut avoir tout l’effet inverse sur une personne telle que vous mais comme il est expliqué dans l’article la base même de cette technique est la sincérité, certaines personnes ont vraiment envie d’être positives et sincères sans avoir forcément d’arrière pensée. Tout dépend de qui ça vient , il est évident que les commerciaux utilisent ce genre de technique sur leurs clients mais certains font leur travail de façon intègre. .. Ce qui compte c’est la relation créée plus que la manière peut être .. Vous avez probablement du mal à faire confiance et j’avoue que les démarcheurs commerciaux etc n’ont pas forcément bonne presse je m’en méfie également surtout quand je n’ai rien demandé mais je pense également qu’il est important de faire confiance à la vie et aux rencontres que l’on peut faire… Laisser faire ce qui vient peut avoir du bon et accepter qu’on vous appelle par votre prénom sans penser à mal pourrait être un bon début .. En même temps c’est votre nom comment faire pour s’adresser à vous autrement ? ?? Pour beaucoup de personnes utiliser le nom d’une personne est une marque de respect et de reconnaissance .. Cordialement

    2. Merci Greg pour ce super article comme d’habitude, personnellement j’ai pris l’habitude de féliciter et encourager les personnes que je rencontre et côtoie, à chacune de leurs bonne action.

    3. Marjorie

      Merci pour cet article ! C’est vrai que l’utilisation des prénoms est davantage dans la culture anglo-saxonne (américaine, voire même néerlandaise…je vis et travaille à Bruxelles, dans un environnement bilingue français – néerlandais et la culture des prénoms est beaucoup plus présente chez les néerlandophones). Nous en donnons une dimension péjorative voire rabaissante mais je pense qu’il s’agit d’un trait culturel et que cela n’enlève rien de l’intention que l’on peut donner en faisant un compliment… Si c’est sincère, cela sera perçu de manière positive (une question d’énergie et de vibrations comme le dit Grégory). Je suis pour à 100% et persuadée des bienfaits… à moi d’aller au-delà de mes craintes (d’en donner et d’en recevoir) car c’est vrai que cela se fait très peu chez nous :-) Un beau défi, merci !!!!

      • Avec Grand plaisir Marjorie ! :-)

        Et comme par magie, plus tu vas te mettre à en semer, plus tu vas en récolter :-)

        Je te souhaite un océan de poissons et de marques d’attention !

        Bien amicalement,

        Grégory

    4. Alain

      Bonjour Greg,

      Félicitations pour tous les talents que vous déployez pour aider les simples « pécheurs », Je fais allusion bien sûr aux petits poissons!
      Je suis vos travaux pour continuer d’apporter des solutions à mes enfants qui sont grands maintenant.
      Je l’utilise aussi pour jouer au golf pour améliorer mes performances, et pour être un partenaire de jeu agréable.
      Professionnellement, j’ai toujours attaché beaucoup d’attention avant d’appeler un client par son prénom, voir de le tutoyer. Les hommes sont tous égaux mais certains ont besoin de plus de reconnaissance que d’autres. Au final, ce qui importe, c’est la qualité de la relation (ici, maintenant).
      Tous mes voeux de réussite ( ça c’est dit à l’ancienne).
      Grégory, je te souhaite un lac de petits poissons ( d’Annecy ou du léman ) plein de filets de perches!

      • Hahaha, merci Alain pour ce lac de petits poissons ! En cette période, je ne m’y baignerai que virtuellement alors, mais j’apprécie énormément de recevoir tes voeux de réussite :-)

        Je te souhaite de continuer à éclairer le chemin de tes enfants et de réaliser de magnifiques cartes sur tes parcours verdoyants :-)

        Bien amicalement !

        Grégory

    5. laura

      bonjour,

      Je réagis aux email précédés….Les anglo saxons utilisent le prénoms pour communiquer et cela vous semble une manipulation soit.C’est culturel soit ….mais au final hypocrisie ou pas il y a chez eux une ambiance positive et fonceuse.
      Il est peut –etre temps que les Français chagent quelques points de leur culture, car la critique à outrance, le pessimisme jouent des tour ici , on le voit bien dans les créations d’entreprises qui sont découragées ou encore dans la jalousie de l’argent d’autri.

      C’est bien dommage parce qu’au final tout le monde a peur de créer , ou jalouse son voisin…

      J’ai vécu 5 ans aux USA et j’étais surprise au début mais au final j’ai trouvé cela très positif car le cerveau conditionné par l’amabilité, le soutien et le sourire donne de beaux résultats …Je suis enchantée de ces méthodes de communication et je les pratique en France en espérant contaminer tout le monde …
      On peut toujours refuser les choses dans la vie mais quand on a toujours le même résultat autant se remettre en question pour jouir des 80 ans à passer sur cette terre…
      Merci Grégory…Bravo pour vos travaux …..
      bien à vous …bienveillance
      Laura

    6. Randria

      Merci beaucoup pour les conseils. J’ai eu du plaisir à préparer le petit poisson :-) Seulement, ce qui m’attriste, c’est que je me suis sentie toute ridicule devant la personne à qui j’ai offert le petit poisson : il s’est mis à ricaner, et n’a même pas ouvert le poisson pour lire ce que j’ai écrit dedans! – Alors que je l’ai préparé avec attention. Néanmoins, j’avoue que sa préparation m’a fait du bien! Encore merci

      • Françoise

        Super Randia ! Votre message m’a faite rire et fait plaisir !! Votre poisson ..n’a pas vraiment trouvé bon écueil et vous remerciez Grégory …je vous souhaite de recevoir pleins de beaux poissons..et aussi de continuer à en offrir ! Très belle journée à vous et à ceux qui lisent ces commentaires !

    7. meriem

      merci pou cet article ,je l’ai trouvé utile et intéressant , et je vais essayer que chaque jour d’envoyer des petits poissons, pour récolte les mêmes , et agrandir mon compte .
      merci

    8. Bonjour Greg,

      Merci pour cet article très inspirant.
      Personnellement, j’aime appeler les personnes par leur prénom.
      Je note personnellement une différence entre Madame Jourdan et Catherine.
      Si vous rencontrez des résistances, demandez de l’aide pour les dépasser.
      Je vous souhaite un océan de poissons à vous tous et à Greg ! Merci !

    9. Bonjour Grégory
      Merci pour cette communication de la technique du petit poisson, je découvre et je trouve cela génial à partager…. J’apprécie beaucoup la manière d’aborder le développement personnel sur ton blog, une belle et grande réussite à toi et à tous tes abonnés

    10. bonjour je comprend bien ce que vous cherchez à exprimer dans la méthode du petit poisson et je trouve cela amusant au moins la relation avec l’autre s’en trouve plus… détendu. toutefois je suis Ok avec isabelle charles si je peux me permettre, Un sourire chaleureux et vrai donne plus d’image à la poignée de main, au hug, ou tous ce que vous voulez. Sa m’amuse parfois de donner une sucrerie lorsque j’écoute l’autre ou que je vais parlé. Le partage tous le monde aime ça. Par ailleurs je ne suis pas trop un adepte de M Carnegie qui pour moi est dans la compétition. bien à vous pascal

    11. Lilou

      Bonjour Gregory,

      J’adore vos articles et il est vrai qu’un petit pas amène un autre petit pas, j’ai expérimenté le bonjour que j’envoyé à tous les gens que je croisé sur mon chemin, au début ce n’était pas facile, peur de la réaction de l’autre ou peur qu’il vienne m’embêter mais j’ai fais confiance, j’ai croisé des personnes âgés, des femmes , des hommes… et puis un jour, j’ai réussit à dire bonjour à des sans abris sans culpabiliser de leur donner une pièce, et au contraire ils ont été étonné de mon bonjour. On récolte ce que l’on sème c’est bien connu!! Et c’est vrai!!! Par la suite, ce sont des personnes inconnus qui venaient me donner un bonjour avec un très beau sourire, femmes, hommes, personnes âgés… ETC! Merci Gregory pour vôtre très beau article, j’en prends note et je vais expérimenter davantage!! :)

      Belle journée à Vous!!

      Lilou

    12. elisa

      Bonjour Gregory,
      Tous les commentaires sont jolis et beaux d’amour envers les autres ! (C’est plus facile de lire quand c’est bien écrit et sans fautes.) Merci si chacun y met du sien, le monde de demain changera. Beaucoup de petits poissons à tous !! Merci Grégory, belle lecture et beaucoup de sourires à donner à soi et aux autres.

    13. Bonne idée ! Ça me donne envie d’avoir toujours quelques petites feuilles prêtes dans mon sac,car il m’arrive souvent de croiser des gens à qui j’aimerais faire des compliments, mais je n’ose pas!

    14. Laurence Laguerre

      j’ai remis deux petits poissons, un hier et un autre aujourd’hui…..je dois dire que je n’ai pas pris trop de risques en les remettant à des amis:) mais finalement, quel joli moyen de leur démontrer à quel point je les aime !!! Mais pourquoi des petits poissons Grégory ?

      Merci infiniment pour votre accompagnement de chaque instant dans Marchez-Activez et merci pour tout ce que vous faites ! 😀 😀

    15. Muriel Bottin

      Bonjour Grégory ! L’idée des petits poissons est originale – heureusement, je suis tombée dans un beau lac à mon travail, car nous ne manquons jamais de nous encourager mutuellement – je crois que j’ai beaucoup de chance ! (l’abondance c’est cela aussi !) Merci ! Je suis curieuse du prochain message – j’aime les nouveautés et les surprises 😉

    16. Bonjour Gregory,
      Je n’arrive pas à bien comprendre pourquoi utiliser la technique du petit poisson lorsqu’on veut faire un compliment à quelqu’un.
      Pour moi, il suffit de le dire, sans artifice. C’est tout. Car si quelqu’un n’arrive pas à entendre des belles paroles de la bouche de son voisin, à mon avis, il sera encore moins enclin à lire le message du petit poisson. Mais, je peux me tromper, évidemment.

    17. Bonjour Grégory
      merci pour tes conseils
      Mon sourire, ma gentillesse et ma bienveillance dans mon équipe sont déjà de mise, alors, je vais veiller à donner des compliments en m’adaptant à la personne car chacun n’est pas prêt à recevoir de la même façon. En tous cas, même si j’en comprends bien l’impact, je ne me sens pas prête (pour le moment) à offrir des petits poissons dans le monde professionnel.
      Dans le domaine privé, je vais porter mon attention à donner davantage de compliments. La technique du petit poisson ? à tester !
      Est-ce que déjà établir son petit papier « poisson » personnalisé, sans forcément le donner, peut avoir des effets sur nos intentions ?
      l’intention ne représente t elle pas déjà à elle seule du pouvoir ?
      merci et plein de jolis petits poissons à tous !

    18. Marie

      Je vis depuis un an et demi en Polynésie. Ici les gens se tutoient et s’appellent souvent par le prénom (chez le coiffeur, le docteur, l’assurance,etc). Je trouve ça super.c’est un rapprochement, une proximité mais sans qu’il y ait une familiarité déplacée. Même les élèves et les parents tutoient les profs. J’apprécie vraiment et je redoute de rentrer en métropole et de ne plus avoir cette proximité humaine chargée immanquablement de respect mutuel.

    19. Sylvie Dion

      J’applique régulièrement cette technique dans toutes les sphères de ma vie. Voir ce qui est beau chez les autres, parler avec mon coeur avec sincérité m’apporte tout ce qui est bon pour moi. Je ressens l’amour et l’appréciation autour de moi tous les jours. J’attire à moi le meilleur et chaque jour je remercie l’Univers, je me remercie. Je souhaite de tout mon coeur le meilleur pour toute l’humanité. S’aimer tout simplement et tout devient facile.

    Répondre à Alba Annuler la réponse.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>