La seule chose à faire quand rien ne va comme vous voulez :

  • Quand vous cherchez à tout contrôler dans votre vie, c’est comme si décidiez de ne plus être d’accord avec la gravité terrestre et que vous luttiez contre…

    Quand vous cherchez à ce que tout se passe comme VOUS l’avez décidé, c’est comme si vous n’étiez pas d’accord avec le fait que la Terre tourne… Pourtant, que vous le vouliez ou non, la Terre tourne ! Vous ne pouvez pas l’en empêcher. De même dans votre vie, les choses arrivent, des évènements plus ou moins contrariant se passent.

    Soit vous luttez contre mais dans ce cas, c’est contre l’Univers entier que vous luttez. Soit vous dites un grand OUI à tout ce qui arrive. Même si ce qui arrive vous emmerde profondément sur le coup.

    Quand on étudie en profondeur la prodigieuse intelligence avec laquelle la Vie, la Nature et l’Univers tout entier fonctionnent, on comprend que ne fait rien au hasard. Ce qui vous arrive porte un sens (même si parfois, on est à des années-lumières de le comprendre).

    Alors le bureau de Poste auquel vous arrivez est fermé pour cause de Grève ? Dites OUI ! Il y a des travaux et des marteaux-piqueurs sous vos fenêtres ? Dites OUI ! Le train est retardé ? Dites OUI ! La personne de votre rendez-vous ne vient pas ? Dites OUI, OUI OUI.

    C’est seulement ainsi que vous plongerez pleinement dans le courant de la Vie, en le laissant vous porter. Il vous réserve des surprises encore plus merveilleuses que celles que vous imaginez.

    Et être dans le flot de la Vie, c’est bien plus reposant que d’essayer de remonter à contre-courant.

    20 commentaires

    1. pochon

      Merci

    2. Jean Claude

      Bonjour Grégory,

      C’est une technique très longue à mettre en place, j’ai un tempérament très directif et j’ai du mal à comprendre que ça ne marche pas toujours comme je le souhaite. En me plongeant dans des lectures appropriées, en lisant des articles de blogs donnant des début de solutions, j’arrive à ne plus m’empoisonner la vie avec ce qui ne s’accomplit pas comme je le voulais. Carpe diem, adviennent que pourra.

    3. Bonjour la Communauté du blog.

      « Dire Juste Oui » à la première épreuve qui contrecarre votre projet ressemble à baisser les bras au moindre obstacle.

      Lorsque vous désirez fortement quelque chose qui ne vous parvient pas de la manière ou du moment attendus, changez de méthode. Vous pouvez faire tous vos efforts. Testez tous vos plans A, B C … à de différents moments.

      Si vous n’avez toujours pas eu ce que vous voulez de la manière et le moment voulus, remerciez l’Univers pour cela.

      Mais ne vous découragez pas. Attendez-vous toujours au meilleur. Fixez votre esprit sur le meilleur en travaillant différemment.

      Vous recevrez le meilleur de tel enseigne que vous n’aurez rien à regretter de ce que vous pensez avoir raté précédemment.

      Le principe de la gratitude n’est pas de remercier seulement Dieu pour ce que vous gagnez. Non, vous devez remercier sincèrement pour tout. Car la grande sagesse universelle utilise tout cela afin de vous donner ce que vous voulez de la meilleure manière. Et, c’est ce que beaucoup de personnes ne comprennent pas.

      Merci de votre attention

      Magloire de SUCRE

    4. Oui Oui Oui Grégory!
      Exactement!
      Le meilleur vient pas forcément comme notre côté humain croirait qu’il doit venir!Vive les surprises!Et l’acceptation de ce qui Est, tout simplement…
      Belle journée!

    5. gasy

      Bien sûr tout a un sens, on dit oui…

      Avant, je cherchais à tout comprendre. Finalement, accepter et réagir en conséquence est mieux, on se sent nettement mieux.

      Il y a six mois, j’ai écrit ici que j’avais fini par monter ma boite sous l’influence (ou coaching) de 2G. Une boite que j’i monté avec mon beau frère.

      Il y a un mois, une tragédie dans la famille. Suite à un éboulement, j’ai perdu ma maison et six membres de ma famille (père, mère, soeur, mon beau frère, nièce et neveu).

      Au début, un gros sentiment d’injustice m’envahit jusqu’à ce que je décide d’accepter.

      Oui, accepter c’est ce qui vous fait avancer. Essayer de comprendre vous fait vivre dans le passé.

      • Senaa

        toutes mes condoleances pour le drame qui vous a touche !!!!
        Que t’es tu dit ? Par quoi êtes vous passé pour avoir laisser la place a l’acceptation ? Qu’avez accepté?

        Merci

    6. Pierre

      Gregroy, il me semble que tu nous rappelle une des idées fortes des stoïciens et notamment d’Epictète:
      « Ne cherche pas à faire que les événements arrivent comme tu veux, mais veuille les événements comme ils arrivent, et le cours de ta vie sera heureux »
      Je pense que cette philosophie est toujours pertinente au 21e siècle, peut être l’est-elle encore davantage?

    7. Bonjour Pierre,

      Merci pour cette superbe citation que je ne connaissais pas, elle est très puissante !

      C’est exactement ça : « veuille les évènements comme ils arrivent » !

      Merci de ton passage par ici.
      Merveilleux dimanche à toi :-)

      Bien amicalement,

      Grégory

    8. Bonjour Grégory merci pour cet article.
      Les expériences cherchent à nous apprendre à trouver notre chemin. Il est parfois délicat de comprendre le message quand la contrariété est trop grande.
      Une approche est de se demander : Quelle est l’utilité de cette expérience ? Qu’elle est l’apprentissage positif de cette expérience ? ( Avec la nécessité dans des cas difficiles de se faire accompagner par un coach ou un thérapeute) . Bon chemin à vous

    9. Petite référence au film « Yes Man » ? ;)

      Un plaisir de te lire. A bientôt ! :)

    10. Maria

      Merci Greg
      C’est tellement vrais ce que vous dite !
      Je le constate chaque jour. Parfois je suis très contrariée et envie d’en vouloir au monde entier ne manque pas, alors je pense à ce qu’ai j’ai appris grâce à vous, je respire profondément et tout va beaucoup mieux. Et ce qui est vraiment génial, que à la fin, tout de suite ou quelques jours après, je remercie l’Univers qu’il ne m’a pas permis d’aller là ou j’ai voulu m’engager.
      Encore un grand merci pour tout ce que vous nous enseigner.

      • Avec Grand plaisir Maria :-)

        Merci à vous de prendre soin de vous et d’appliquer ces techniques ^^

    11. Severin

      merci

    12. MOUSSA

      Chaque jour nous découvrons ce que cache notre destin. Nous vivons enfait dans le passé (relativité d’Rinstein/raccourcissement du temps). Tout ce que nous devons faire c’est de travailller, d’être tjs positif accepter l’échec et corriger et soyer sur que tu ne reçoits que ce qui est inscrit dans votre destin. Essayer tjs de satisfaire ton besoin d’une façon positive (êtr honnette avec soit même et avec les autres, choisir les chemins lègals…) afin d’assurer un équilibre psychologique stable et une vie agréable.

    13. Franck Laradi

      Bonjour Grégory
      Je suis étudiant BR2 et je m autorise à te communiquer ma grande affection pour toi je ressens une vrai authenticité de vous trois et de toi notamment. je suis content de pouvoir te le dire ailleurs que sur le groupe
      br2.
      Au plaisir de vous rencontrer à Embiez
      Bien amicalement
      Franck

    14. Dire Oui c’est aussi « lâcher prise »
      Et là les choses arrivent simplement facilement
      Merci l’Univers

    15. Dominique Parizel-Smith

      Bonjour Gregory,
      il y a six semaines j’ai ouvert une classe d’aquarelle dans ma maison. Je ne demande pas énormément pour ces cours car j’ai des personnes plus âgées qui n’ont pas forcément les moyens de dépenser une grosse somme pour un hobby.
      Mais voilà, si le premier mois s’est bien déroulé le second se présente beaucoup moins bien, les gens n’ont (pour diverses raisons) pas payé leurs leçons de ce mois et donc se permettent de ne pas assister aux cours. Quand on prépare un travail pour neuf personnes et que seules trois d’entre elles sont présentes et ont payé c’est un peu difficile d’accepter et de dire oui ou amen. Je compte leur présenter un petit règlement de manière diplomatique. Maintenant ton article me fait douter mais j’ai le sentiment que si je dis  » oui, okay c’est bon comme ça  » ces cours sont condamnés. Cela veut-il dire que c’était une erreur d’ouvrir cette classe?
      Merci pour ta réponse Greg.

      • Coucou Dominique,

        Attention, dire OUI à ce qui arrive ne veut pas dire accepter passivement les choses ;-)

        Dire OUI c’est pour te permettre d’accueillir les évènements de la vie sans « râler » contre eux ou essayer de lutter contre ce contre quoi tu ne peux pas lutter.

        C’est donc le stade d’acceptation de CE QUI EST.

        Et ensuite, cela permet justement de prendre les décisions et les actes qui te semblent propres à faire évoluer la situation. C’est juste que ces actions là seront plus « justes », plus alignées avec toi-même si tu es dans l’acceptation plutôt que dans la rancoeur, la colère, le déni, etc.

        S’agissant de ton cas, plein de possibilités s’offrent à toi, en fonction de la façon dont tu veux gérer les choses.

        Tu peux bien sûr,
        – rappeler courtoisement mais fermement à tes élèves l’engagement qu’ils ont pris de participer à ta classe :
        – tu peux leur faire payer tous les cours d’avance (cela peut être valable pour toutes tes séries de classes futures et en général les gens ont tendance à moins « oublier » de venir),
        – tu peux faire un sondage pour connaitre la raison pour laquelle ils ne sont pas venus (c’est un bon moyen de récolter du feed-back qui te permettra d’améliorer ta proposition commerciale et tes cours),
        – tu peux décider que les exclure et chercher d’autres participants,

        Bref, cela se fait ensuite avec ton ressenti. Le OUI de départ sert à te dire : « Qu’est-ce qu’il y a de bon pour moi dans cette situation ?  » ;-)

    16. Merci pour ce rappel, Gregory.

      Oui permet de se donner les moyens de tourner chaque situation à notre avantage. Alors Oui dans l’instant cela peut ne pas apparaître évident. Pourtant c’est dans l’acceptation et la confiance qu’on réussit à rester ouvert et créatif, qu’on reste en connexion avec les ressources de nouvelles perspectives, possibilités et solutions. Nous sortons du « joug des circonstances ». On ne subit pas les choses, on les gère au mieux en prenant le recul nécessaire pour s’entraîner à la paix du cœur, à changer notre regard et la perception que nous avons des choses et de nous-même. et notre vie est transformée ! par cette faculté de réponse adéquate face à ce qui nous arrive, qui protège d’une rupture d’harmonie prolongée et de bien de souffrances inutiles.

      Bien à vous Marina.

    17. Coucou Greg

      Tu m’as appris à accepter les choses, à voir le positif dans chaque chose.
      Mais comment faire pour accepter les problèmes de santé, je t’avoue que là je coince, je n’y arrive pas. Je n’arrive pas à trouver le positif dans ce qu’il m’arrive.

      Bises

    Laisser une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>