Le moyen le plus rapide pour lâcher prise sur la loi de l’attraction

  • On m’a récemment posé une question intéressante : comment lâcher prise lorsqu’on utilise la loi de l’attraction ?

    Cette question, je me la suis longtemps posée car les experts en réussite semblent parfois se contredire :

    • Certains nous incitent à visualiser notre objectif plusieurs fois par jour et faire preuve d’une persistance tenace jusqu’à ce qu’on parvienne à notre but,
    • Tandis que d’autres invitent à lâcher-prise car lorsqu’on veut trop fort quelque chose, on finit par inverser le processus de la loi de l’attraction et empêcher nos rêves de se concrétiser.

    Comment concilier ces deux idées contradictoires ? Pour comprendre, faisons un léger détour.

    Il existe deux choses qui me permettent aujourd’hui de lâcher-prise lorsque j’utilise la loi de l’attraction :

    • l’action
    • la méditation

    J’ai plusieurs fois déjà insisté sur l’importance de passer à l’action pour attirer plus rapidement ce que vous souhaitez : vous trouverez ces développements dans La petite erreur qui vous empêche de faire fonctionner correctement la loi de l’attraction par exemple.

    L’idée est que lorsque vous passez à l’action, vous êtes plus focalisé sur le processus que sur le résultat, et vous lâchez donc plus facilement prise quant à celui-ci.

    Nous allons donc aujourd’hui plutôt aborder le rapport entre la méditation et la loi de l’attraction.

     

    la loi de l'attraction

    Renforcez les effets de la loi de l’attraction avec la méditation

    A quoi vous identifiez-vous ?

    Toutes les choses auxquelles vous vous identifiez vous contrôlent.

    Lorsque vous vous identifiez au drapeau de votre pays et qu’on brûle « votre » drapeau, alors vous êtes en colère, triste, peiné, … Bref, vous êtes affecté.

    Lorsque vous vous identifiez à votre voiture et que quelqu’un s’appuie dessus, la heurte ou la brule, vous êtes affecté.

    Lorsque vous vous identifiez à votre corps, et que celui-ci se met à changer (il est moins musclé, des petits rides apparaissent, …), alors vous êtes affecté.

    Pourtant, vous n’êtes pas « votre drapeau », « votre » voiture ni même « votre » corps. Vous êtes beaucoup plus que tout cela. Quel rapport avec la méditation ? J’y viens.

    Le  rapport entre la loi de l’attraction et la méditation

    Lorsque vous vous identifiez à vos pensées, non seulement vous passez constamment d’une chose à une autre mais surtout, vous tenez pour vrai tout ce que votre voix intérieure vous raconte.

    Vous plongez pleinement dans les méandres de votre esprit, ce singe intérieur qui, sans relâche, passe de sujets en sujets, d’images en images.

    Or, vous n’êtes pas vos pensées. Si vous étiez vos pensées, vous ne seriez pas capables de les observer. Pourtant, c’est bien ce à quoi on parvient en pratiquant la méditation.

    La méditation permet d’observer puis d’apaiser, peu à peu, ses pensées. Lorsque vous méditez, vous vous connectez à un plus vaste vous-même et vous émettez la vibration qui accélèrera la loi de l’attraction et attirera ce à quoi vous aspirez. Pourquoi ?

    Parce qu’au lieu de « lutter consciemment » pour parvenir à tout prix à attirer les choses, vous vous alignez avec l’Univers. Comme le dit merveilleusement Joe Vitale, « Vous attirerez plus rapidement ce que vous voulez si vous n’en avez pas besoin ». Tout est dans le « si vous n’en avez pas besoin« .

    Car voyez-vous, le fait d’avoir désespérément besoin de quelque chose renforce son absence dans votre vie. Cela envoie à votre inconscient le signe d’une carence.

    En méditant, vous vous emplissez d’énergie et, en prêtant attention à ce qui se passe à l’intérieur de vous, en laissant votre intuition et votre sensibilité s’exprimer, ce sont vos ressources et non vos manques qui viennent sur le devant de la scène.

    Ainsi, en méditant, vous devenez paradoxalement plus attentif à vous-même tout en prenant du recul sur votre personne.

    Or, c’est précisément ce recul sur votre personne, cette « désidentification » pour ainsi dire, qui va vous permettre de dégager le taux vibratoire dont parle la loi de l’attraction : les barrières intellectuelles et mentales construites par votre ego sont en effet en sourdines : elles laissent place au champ de potentialités infini de votre Être profond.

    Retour à la visualisation

    Ainsi, à la fin d’une méditation, il devient plus facile de visualiser de façon efficace pour activer la loi de l’attraction.

    La différence est subtile mais bel et bien présente dans votre intention : il est une chose de visualiser quelque chose dont on a besoin, il en est une autre de visualiser cette même chose comme si on l’avait déjà.

    Il est une chose de demander de l’argent en son for intérieur, il en est une autre de penser, se comporter et agir en tout point comme si on possédait déjà cette somme (même si ça n’est pas encore le cas).

    Vous devez ainsi continuer à visualiser ce que vous souhaitez attirer, tout en pratiquant le lâcher-prise. Et pour cela, MEDITEZ.

    Plus vous méditerez, plus le lâcher-prise fera sens pour vous. Et mieux vous l’intégrerez. Vous serez ainsi à même de décupler les effets de la loi de l’attraction dans votre vie.

     

     

     

     

    8 commentaires

    1. kinda

      Salut Gregory, la contradiction sur ce concepte etait-elle qu’il etais difficile de savoir quoi pratiquer finalement. Cet article viens equilibrer(simplier)l’application du concepte. Merci

    2. Effectivement, Greg, tu as tout à fait raison, lorsque que l’on pense sans arrêt à ce que l’on désire obtenir, on se met dans l’attente, on se focalise plus sur le manque de ce désir…
      Alors que nous devrions faire comme les enfants: commander, et être certains d’être livrés et en attendant, s’imaginer « jouer » avec notre commande (comme la bicyclette bleue du secret!)
      Il faut aussi garder à l’esprit, que les ressentis sont plus « aimants » que les pensées… Mieux vaut visualiser son but peu de temps avec des ressentis de bien-être, de joie, de bonheur intenses, en vivant cette visualisation, en étant littéralement « consumé » par ce bonheur ressenti, que de visualiser longtemps, mais sans sensation, sans vie… un peu comme si on n’y croyez pas!
      Le conseil que je donne à mes clients est de visualiser, jusqu’à ce qu’ils soient « habités » par ce plaisir « vibrant » tout en libérant tout ce qui bloque, tout ce qui les empêche de croire que c’est possible, toute les émotions de culpabilité, de peur…au fur et à mesure, avec EFT ou JEcommande,(qui sont les outils que j’utilise)cela demande de la persistance… Car sans « émotionnel souffrant » c’est toujours facile d’obtenir ses commandes, on en a tous fait l’expérience!!!

    3. Bonsoir Grégory,

      C’est un bel éclaircissement sur le chemin pour réaliser ses rêves!

      La méditation est une clé magique en fait!

      Est-ce que cela peut être une méditation active?

    4. Ah la méditation. Ca fait des années que je me dis qu’il faut que je m’y mette. Mais le souci c’est que j’ai toujours le petit singe dont tu parlais qui me donne 3 nouvelles idées à développer par minute. Sans compter mon boulot qui me scotche à mon Pc 80 % de mon temps.

      Pour en guérir je fais maintenant du jardinage tous les week ends dans ma petite maison de Oualidia et je n’y ai pas mis internet exprès. Après une grande ballade matinale (marcher m’inspire comme toi, dans un superbe décor. C’est une forme de méditation quelque part.

      A part çà voici mon point de vue concernant la loi d’attraction. Je pense qu’il rejoint le tien , plus ou prou : http://jadidalocations.com/blog-maroc/un-zeste-de-philosophie-notre-force-daction-sur-la-vie/

      Et ce lien pour ceux qui veulent découvrir des paysages inspirants (j’espère que je n’abuse pas si tu veux supprimes les)http://jadidalocations.com/blog-maroc/oualidia-une-petite-ville-a-decouvrir-ou-redecouvrir/

      Bien amicalement
      Jacky

    5. Bonjour Grégory,

      Ce que tu décris là, ce besoin de lâcher prise, nécessaire pour mettre en place la loi de l’attraction est parfaitement résumé dans le livre : La réponse de John Assaraf.
      Il préconise d’écrire puis d’enregistrer une description de ce que nous voulons, notre plus grand rêve ( en l’occurrence pour le thème de ce livre ce sera une entreprise) et de l’écouter à la fin de notre méditation. Justement quand nous sommes le plus réceptif…
      Pour ma part, cela fait presque deux ans que je médite environ 20 min chaque jour et sans aucun doute, cela à un impact dans ma vie quotidienne considérable…
      Enfin, il ne faut pas non plus sous-estimé les effets de la neuro-plasticité de notre cerveau qui fait que plus nous répétons certaines pensées, certaines actions, plus celles-ci « transforment » physiquement même notre cerveau…Rendant ces actions plus faciles encore…
      Je vous invite à lire les 2 livres de Rick Hanson : Le cerveau de bouddha et le pouvoir des petits riens…
      Bravo pour cet article…

      • Bonjour Daphné,

        Oui, La réponse a été pendant longtemps mon livre de chevet, un ouvrage très inspirant.

        J’en partage d’ailleurs deux extraits dans :

        Mieux comprendre la plasticité du cerveau avec John Assaraf

        Mieux comprendre la loi de l’attraction

        Bravo à toi pour ta régularité sur la méditation, impressionnant ! Il est certain que c’est une pratique qui ne peut qu’aider à mettre en oeuvre encore plus efficacement la loi de l’attraction !

    6. Merci Grégori. J’ai comme toi toujours été génée par la contradiction entre ceux qui nous conseillent de visualiser avec émotion et très fréquemment et ceux qui disent de lacher prise et de ne le faire que 2 à 3 fois par jour maxi. C’est Emile Coué si mes souvenirs sont bons qui propose l’explication qui m’a le mieux convenu. Il dit qu’il faut le faire très souvent mais sans conviction pour convaincre notre inconscient, une phrase mantra sans y mettre trop de coeur, et il me semble que tu coup ce n’est pas contradictoire avec le faire 2-3 fois par jour avec émotion en accord avec la loi de l’attraction. Qu’en penses tu?

      • Coucou Valérie,

        Merci pour ton commentaire : tu fais un parallèle très intéressant.

        Juste une précision avant de te répondre, l’orthographe de mon prénom est Grégory (je trouve ça plus joli comme ça 😉

        Emile Coué dit en fait de faire des répétitions le matin et le soir d’un ton neutre pour que cela soit mécanique et pénètre mieux notre inconscient en effet. Cela est très efficace.

        Cependant, Coué n’aborde pas la question de la visualisation et du ressenti avec les émotions comme le fait la Loi de l’attraction.
        Je pense que c’est bien d’essayer de faire les deux, sans que cela ne devienne une obsession.

        Cela permet alors de lâcher-prise plus facilement. Il faut à la fois être très impliqué dans nos visualisations, tout en étant capable de lâcher prise pour ne pas non plus être trop impliqué et freiner les choses.

        Tout est histoire d’équilibre subtil !

        Si cela t’intéresse, j’ai écrit un article sur Coué, juste ici :
        http://virtuose2lavie.com/les-mensonges-sur-emile-coue-et-la-methode-coue

        A très bientôt sur Virtuose de la Vie !

        Bien amicalement,

        Grégory

    Laisser une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>